Selon le département de la Défense, des pirates informatiques se sont introduits ce week-end dans le site Internet de l'armée américaine, sans toutefois provoquer aucun gros dégât. Jim Stueve, le ...

Selon le département de la Défense, des pirates informatiques se sont introduits ce week-end dans le site Internet de l'armée américaine, sans toutefois provoquer aucun gros dégât. Jim Stueve, le porte-parole de l'armée précise "la sécurité n'a pas été affectée". Une seule page du site (http://www.army.mil) a été, selon lui, altérée par les "hackers". Les informaticiens ont pu très rapidement remettre la page en état. (Information Associated Press du 28/06/1999 parue dans Yahoo ! France)