Intergraph a trouvé une sacrée manne ! Depuis trois ans, cet éditeur de logiciels américain poursuit les plus grands fabricants informatiques, qu'il accuse d'avoir utilisé ses brevets liés aux...

Intergraph a trouvé une sacrée manne ! Depuis trois ans, cet éditeur de logiciels américain poursuit les plus grands fabricants informatiques, qu'il accuse d'avoir utilisé ses brevets liés aux systèmes fonctionnant avec des produits Intel.

En 2004, la justice a déjà contraint le fabricant de micro-processeur Intel au versement de 225 millions de dollars au profit d'Intergraph. L'éditeur avait déjà perçu 18 millions de dollars de Texas Instruments en 2003 et 25 millions de dollars payés par AMD l'an dernier. Il était également parvenu à régler à l'amiable ses conflits avec Dell et Gateway.

Restait sur sa liste noire Hewlett-Packard : ce dernier vient de payer 141 millions de dollars à Intergraph pour mettre fin aux poursuites. Ce qui porte à 860 millions de dollars les recettes cumulées par Intergraph grâce à ses brevets. Hewlett-Packard a simplement indiqué que ce paiement aurait un impact négatif de 3 cents par action au premier trimestre .

(Atelier groupe BNP Paribas - 24/01/2005)