Après avoir passé une provision de 185 milliards de yens (1,4 milliards d'euros) pour financer la restructuration de ses activités dans la haute technologie, le groupe japonais Hitachi vient de ré...

Après avoir passé une provision de 185 milliards de yens (1,4 milliards d'euros) pour financer la restructuration de ses activités dans la haute technologie, le groupe japonais Hitachi vient de réviser ses prévisions de pertes pour l'exercice clos fin mars 1999. Le groupe estime désormais sa perte nette consolidée à 375 milliards de yens (2,8 milliards d'euros), contre 250 milliards prévus initialement. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, il s'agira de ses premières pertes. Par ailleurs, Hitachi compte fermer, dans les mois à venir, une usine de semi-conducteurs au Texas, cesser sa fabrication d'ordinateurs personnels aux Etats-Unis et restructurer ses opérations européennes dans les composants. (Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 05/02/1999)