Dans un communiqué, le groupe électronique japonais Hitachi vient d'annoncer qu'il allait investir 40 milliards de yens (330 millions d'euros) dans la production en masse de mémoires informatiques D...

Dans un communiqué, le groupe électronique japonais Hitachi vient d'annoncer qu'il allait investir 40 milliards de yens (330 millions d'euros) dans la production en masse de mémoires informatiques DRAM de 256 megabits, les plus puissantes disponibles sur le marché. Voulant devenir le premier groupe du secteur à produire ces mémoires DRAM de nouvelle génération en grande quantité, Hitachi va faire passer sa production actuelle de 30 000 unités par mois à 700 000 d'ici la fin de l'année, puis à 1,4 million vers mars 2000. L'usine de Singapour va être adaptée et réduira fortement sa production de mémoires DRAM 64 megabits. Elle fabriquera aussi chaque mois un million de mémoires "flash" de grande capacité (NAND). Les usines japonaises du groupe continueront à se concentrer sur les mémoires plus complexes, les LSI utilisées surtout dans les appareils numériques et les téléphones portables.