Effective à compter du 1er janvier 1998, cette vague de licenciements, affectant quelques centaines des 20 000 salariés de la firme, vise à consolider la division services de vente et de distribut...

Effective à compter du 1er janvier 1998, cette vague de licenciements, affectant quelques centaines des 20 000 salariés de la firme, vise à consolider la division services de vente et de distribution de White Plains (New York). Il y a quelques semaines, afin de réduire les coûts d'exploitation, le groupe avait indiqué que plusieurs de ses divisions allaient offrir des primes pour encourager les départs volontaires. Ces suppressions d'emplois seront compensées par des embauches dans d'autres secteurs. Selon un porte-parole du groupe "La chose la plus importante, c'est qu'à la fin de l'année, il y aura plus d'emplois chez IBM qu'au début. Les salariés affectés par ces décisions seront informés des autres possibilités dans le groupe". (Le Figaro - 15/16 - Le Monde - 16/17 - La Tribune - Les Echos - L'Agefi - 17/11/1997)