Pour le premier trimestre 2006, Big Blue se félicite d'un résultat net à 1,71 milliard de dollars, en progression de 21,7% par rapport à la même période l'an passé. Selon l'agence Reuters, la...

Pour le premier trimestre 2006, Big Blue se félicite d'un résultat net à 1,71 milliard de dollars, en progression de 21,7% par rapport à la même période l'an passé. Selon l'agence Reuters, la forte réduction d'effectifs qu'à connu Big Blue l'année précédente serait à l'origine de cette progression, ainsi que le succès des commandes des microprocesseurs destinés à la future Playstation 3 de Sony.
 
Cette progression supérieure aux attentes du marché s'accompagne toutefois d'une baisse de 9,8% du chiffre d'affaires d'IBM. Ce dernier atteint 20,7 milliards de dollars. Cependant, en excluant les effets de change et l'impact de la vente des activités PC d'IBM au fabricant chinois Lenovo, les ventes de Big Blue augmentent de 4% sur le trimestre.
 
Point fort des résultats: une marge brute qui passe 36 à 39,1%.
 
Point critique : l'activité des services d'IBM qui représente la moitié des revenus d'IBM et le grand pari sur l'avenir du géant a enregistré un chiffre d'affaires de 11,6 milliards de dollars en baisse de 1%. Pour plusieurs analystes, c'est un signe qu'IBM subit les réductions de coûts imposés par les entreprises et le choix de l'outsourcing vers des pays à plus faible coût de production.
 
(Atelier groupe BNP Paribas -19/04/2006)