Si le bénéfice net de Big Blue a été légèrement supérieur aux attentes avec 1.52 milliards de dollars (en hausse de 3.4 % par rapport au premier trimestre de l’année précédente), le chiffre d’affair...

Si le bénéfice net de Big Blue a été légèrement supérieur aux attentes avec 1.52 milliards de dollars (en hausse de 3.4 % par rapport au premier trimestre de l’année précédente), le chiffre d’affaires d’IBM chute lui de 5 %. La principale cause de ce recul est la chute des ventes du constructeur informatique, de 13 % en Europe et de 4 % aux Etats-Unis. Ce qui a coûté le plus cher à la compagnie ? Sa sortie du marché des micro-ordinateurs grand public aux Etats-Unis : elle est estimée à près de 400 millions de dollars. La division PC d’IBM a perdu 500 millions de dollars sur le trimestre. Les ventes de micro-ordinateurs en entreprises ont chuté de 30 %. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas 20/04/2000)