Selon le témoignage d'un responsable d'IBM interrogé au procès de Microsoft par le gouvernement, la société de Bill Gates a suspendu les négociations avec IBM sur l'octroi aux fabricants d'ordinat...

Selon le témoignage d'un responsable d'IBM interrogé au procès de Microsoft par le gouvernement, la société de Bill Gates a suspendu les négociations avec IBM sur l'octroi aux fabricants d'ordinateurs de la licence Windows 95, après la décision d'IBM d'offrir des logiciels Lotus concurrents. Pour la première fois, le gouvernement parvient à obtenir une déposition détaillée d'un important fabricant d'ordinateurs sur ses relations avec Microsoft. Si le groupe acceptait certaines concessions, en particulier "de réduire ou d'éliminer la promotion de son système d'exploitation OS/2", demande qu'il a rejetée, IBM aurait pu obtenir des rabais. (Le Figaro - La Tribune - 8/06/1999)