Le système d'exploitation libre Linux rencontre de plus en plus de succès: Dell le proposera à la vente sur certains de ses ordinateurs, et l'Assemblée Nationale en équipera les PC de ses députés. Oracle, NEC et IBM...

Le système d'exploitation libre Linux rencontre de plus en plus de succès: Dell le proposera à la vente sur certains de ses ordinateurs, et l'Assemblée Nationale en équipera les PC de ses députés. Oracle, NEC et IBM, des poids lourds de l'informatique, ont maintenant décidé de créer un consortium pour promouvoir le système Linux au Japon, et ainsi en développer l'adoption sur les ordinateurs nippons.
Ce consortium, dont les activités débuteront en juin prochain, a pour principal but de faire progresser les ventes de serveurs équipés du système d'exploitation libre Linux et de proposer ainsi une alternative efficace au système Windows de Microsoft.
Le regroupement espère maintenant attirer le plus d'entreprises possible et les faire participer activement à sa cause. Des firmes comme Dell, Hitachi et Hewlett-Packard sont, semble-t-il, intéressées.
Selon le quotidien japonais Nikkei, 78% des serveurs nippons utilisent actuellement Windows, contre 14% pour Linux: la marge de progression est donc encore appréciable!
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 04/05/2007)