Les étiquettes électroniques, qui exploitent la technologie RFID (Radio Frequency IDentification) devraient équiper un objet sur deux en 2009. Telle est la prévision formulée par le géant de...

Les étiquettes électroniques, qui exploitent la technologie RFID (Radio Frequency IDentification) devraient équiper un objet sur deux en 2009. Telle est la prévision formulée par le géant de l’informatique International Business Machines (IBM), qui prépare d’ores et déjà cette explosion du marché.

Le groupe a ainsi ouvert à Nice un centre de tests de cette nouvelle technologie, pour laquelle de grandes chaînes de distribution montrent déjà un grand intérêt, à l’instar du géant américain Wal-Mart ou encore de l’allemand Tesco. IBM ne compte pas passer à côté de ce nouveau segment, sur lequel 1000 de ses salariés environ travaillent déjà.

D’autant qu’avec le temps, d’autres secteurs devraient adopter la technologie RFID et les étiquettes électroniques. Des voix d’analystes font déjà savoir que le développement et surtout la commercialisation de ce nouveau système d’identification vont particulièrement s’accélérer à la rentrée, en septembre, et progressivement remplacer les codes-barres.

(Atelier groupe BNP Paribas – 02/07/2004)