C’est un bel avenir que prépare IBM à ses microprocesseurs Power, son haut de gamme utilisé dans les serveurs d’entreprise et de stockage IBM, mais aussi décliné en PowerPC dans les consoles de...

C’est un bel avenir que prépare IBM à ses microprocesseurs Power, son haut de gamme utilisé dans les serveurs d’entreprise et de stockage IBM, mais aussi décliné en PowerPC dans les consoles de jeu, les ordinateurs de bureau et les applications embarquées (PDA, routeurs, etc.). Au début du mois, Big Blue présentait le nouveau processeur Power 5, conçu pour être le plus efficace possible dans des environnements multiprocesseurs.

L’objectif d’IBM est de relancer son architecture Power. Pour cela, deux axes principaux d’action sont prévus par le groupe ; d’une part, il s’agit d’ouvrir des centres de service et développement, d’autre part d’inciter de nouveaux partenaires à utiliser des processeurs Power dans leurs produits électroniques, en rendant accessibles à des développeurs externes les schémas de leur conception.

Déjà, IBM a annoncé que Sony avait acheté la licence de l’architecture Power pour l’utiliser dans une gamme importante de ses équipements, dont sa bien connue Playstation 2. D’autres grands noms du secteur ont également fait savoir qu’ils souhaitaient utiliser des puces Power dans leurs équipements ; c’est le cas notamment du Chinois Global Brands Manufacture Group.

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/04/2004)