Au sein du programme national de défense antimissile, le département américain de la Défense va se doter de 66 de super-serveurs « Regatta » IBM...

Au sein du programme national de défense antimissile, le département américain de la Défense va se doter de 66 de super-serveurs « Regatta » IBM. Construites avec des micro-processeurs IBM, munies du système d’exploitation Unix, ces machines de très grande puissance sont estimées entre 800.000 et 10 millions de dollars l’unité. IBM n’a cependant donné aucune information sur le montant du contrat signé. Le principal bénéficiaire de ces super-serveurs est le constructeur aéronautique Boeing, acteur clef du programme d’interception de missile grâce à des fusées. (Atelier groupe BNP Paribas – 20/08/2002)