Le groupe canadien Creo, spécialiste des logiciels pour l'imprimerie, vient de passer aux mains américaines : celles du groupe Eastman Kodak, qui offre 16,50 dollars par action. Au total...

Le groupe canadien Creo, spécialiste des logiciels pour l'imprimerie, vient de passer aux mains américaines : celles du groupe Eastman Kodak, qui offre 16,50 dollars par action. Au total, l'investissement se porte à 980 millions de dollars. Kodak a fait savoir que cette acquisition aurait un léger effet négatif sur ses résultats 2005 mais que dès 2006, Creo lui ferait gagner au moins 5 cents au bénéfice par action.

En 2004, le Canadien a publié un chiffre d'affaires de 636 millions de dollars. Il affiche par ailleurs une trésorerie de 85 millions de dollars et ne porte pas de dettes. L'intérêt de Kodak pour Creo s'inscrit pleinement dans la nouvelle stratégie du groupe, qui depuis plusieurs mois se tourne vers l'impression numérique.

En mars 2004, le directeur général de Kodak Daniel Carp, avait déclaré à la presse que son groupe souhaitait développer son portefeuille de produits et renforcer sa position dans ce domaine. Un mouvement entamé à l'époque par le rachat de la division d'impression numérique de l'allemand HeidelDruck.

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/02/2005)