Le néerlandais ING lance en France une banque directe, baptisée ING Direct, accessible uniquement par téléphone, Minitel ou Internet, dirigée par André Coisne, ancien directeur général de Fidelity. ...

Le néerlandais ING lance en France une banque directe, baptisée ING Direct, accessible uniquement par téléphone, Minitel ou Internet, dirigée par André Coisne, ancien directeur général de Fidelity. Déjà opérationnelle, ING Direct proposera à un large public une offre, baptisée Epargne Orange, sorte de livret bancaire rémunéré à 4,20 % en brut ou 3,15 % en net, mais non garanti, ce produit d'épargne devant suivre l'évolution des taux, à la baisse comme à la hausse. La gamme de produits sera rapidement étoffée. Des Sicav et des contrats d'assurance pourraient être proposés dès l'an prochain ainsi qu'une offre de crédit à la consommation. Le groupe table sur l'ouverture d'ici à la fin de l'année de 40 000 comptes, soit une collecte de 3 milliards de F et une part de marché de 0,15 %. Il espère séduire 250 000 à 300 000 clients d'ici trois à cinq ans. ING Direct, basée à Fontenay-sous-Bois emploie une centaine de collaborateurs. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 22/03/2000)