Ces serveurs, dont certains ne seront pas d'origine Intel, sont destinés à abriter les applications de commerce électronique de grandes entreprises clientes. Des serveurs de Sun Microsystems, dot...

Ces serveurs, dont certains ne seront pas d'origine Intel, sont destinés à abriter les applications de commerce électronique de grandes entreprises clientes. Des serveurs de Sun Microsystems, dotés de leurs propres puces Sparc, concurrentes de celles d'Intel, seront en effet installés à côté de serveurs Dell sous Windows NT. L'investissement d'Intel s'élève à une centaine de milliards de dollars. Deux autres grands centres informatiques seront rapidement opérationnels aux Etats-Unis, puis deux autres, début 2000, à Londres et Tokyo. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)