Un bénéfice net doublé au premier semestre 2004, qui s’établit à 1,73 milliard de dollars : pas de doute, ce sont bien là les résultats d’Intel, toujours classé numéro un mondial des...

Un bénéfice net doublé au premier semestre 2004, qui s’établit à 1,73 milliard de dollars : pas de doute, ce sont bien là les résultats d’Intel, toujours classé numéro un mondial des microprocesseurs. Ses ventes ont progressé de 20 % ces trois derniers mois, grâce à « l’amélioration des dépenses en technologies de l’information à travers le mode », selon les propres dires de Craig Barrett, le PDG du groupe.

Et la situation devrait encore s’améliorer au second trimestre de cette année 2004 : le chiffre d’affaires devrait être compris entre 7,6 et 8,2 milliards de dollars, contre 6,82 milliards enregistrés au premier trimestre. Intel table notamment sur une croissance entraînée par la technologie de fabrication 90 nm, qui permet de disposer plus de puces sur un même semi-conducteur. C’est justement au cours de ce second trimestre que seront commercialisés les premiers « produits pour terminaux mobiles et serveurs ».

(Atelier groupe BNP Paribas – 14/04/2004)