Directeur du développement chez Grolier Interactive, Michel Béra estime que le retour à l'écrit qu'impose Internet doit inciter la France à diffuser sa production intellectuelle plus largement à tra...

Directeur du développement chez Grolier Interactive, Michel Béra estime que le retour à l'écrit qu'impose Internet doit inciter la France à diffuser sa production intellectuelle plus largement à travers le monde. Selon lui "la partie texte est tellement puissante sur Internet qu'on devrait en explorer toutes les possibilités au lieu de chercher à développer à tout prix d'autres applications". Soulignant que "la France a la chance d'avoir une langue ayant la capacité d'exprimer l'abstrait", Michel Béra, coauteur d'un livre intitulé "La machine Internet" aux Editions Odile Jacob, déclare "on doit faire en sorte de développer la diffusion de la production intellectuelle". Internet doit aider, selon lui, à promouvoir les travaux des nouveaux chercheurs d'autant que les coûts de production sont très bas. Il évoque ainsi le site "00h00.com" pouvant éditer des livres à la demande "avec un point mort très bas". Michel Béra estime que la France peut, grâce à la "création" faire oublier son retard dans l'industrialisation du réseau, la plupart des solutions logicielles étant d'origine américaine "la France rattrape son retard en traînant les pieds. Il y a un décalage de deux ans par rapport aux Etats-Unis. Mais il y a une globalisation qui fait que toute une jeune génération va s'emparer d'Internet sans complexe". (Information Reuters du 7/05/1999 parue dans Yahoo ! France)