Et si, demain, nous prenions l'avion comme aujourd'hui nous montons dans un métro ou dans un bus ? Sans attente et sans vérification systématique de notre identité ? La question a visiblement...

Et si, demain, nous prenions l'avion comme aujourd'hui nous montons dans un métro ou dans un bus ? Sans attente et sans vérification systématique de notre identité ? La question a visiblement effleuré la compagnie aérienne Japan Airlines, qui vient d'annoncer le lancement d'un nouveau service, à l'intention de ses voyageurs sans bagage.

Munis d'une carte à puce qui contiendra toutes les données de leur billet d'avion, les voyageurs pourront monter à bord de leur avion en passant un simple portique qui lira le contenu de la carte . Auparavant, ils auront acheté leur billet sur Internet ou depuis leur téléphone mobile puis l'auront chargé sur leur carte à puce via une borne électronique dont seront équipés de plus en plus d'aéroports au Japon.

La carte proposée par Japan Airlines pourra également servir de porte-monnaie électronique . Physiquement, elle ressemblera à une carte plastifiée classique ou sera intégrée au téléphone portable des utilisateurs. Les voyageurs pourront monter directement à bord des avions desservant des lignes intérieures, et sous réserve de leur affiliation au programme de fidélité de la compagnie.

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/02/2005)