IBM annonçait récemment sa volonté de vendre ses produits directement sur le Net. IBM France doit pour ce faire, s’affranchir de son réseau actuel de distribution. Les constructeurs informatiques ja...

IBM annonçait récemment sa volonté de vendre ses produits directement sur le Net. IBM France doit pour ce faire, s’affranchir de son réseau actuel de distribution. Les constructeurs informatiques japonais se lancent aussi dans le commerce électronique direct. Fujitsu, second fournisseur japonais de micro-informatique propose dés samedi une série de machines sur son site http://www.fujitsu-web-mart.com D’ici quelques mois, le client aura la possibilité de configurer lui-même sa machine, grâce à l’Internet. Matsuschita Electric Industrial a annnoncé en début de semaine une stratégie semblable, alors que NEC (premier dans le secteur), envisage de faire de même. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas 21/04/2000)