Samsung, Sony et Dell commercialisent déjà, depuis quelques semaines, des disques durs à mémoire flash, également connus sous le nom de SSD (Solid State Drive), intégrés à certains ordinateurs portables. Il est maintenant...

Samsung, Sony et Dell commercialisent déjà, depuis quelques semaines, des disques durs à mémoire flash, également connus sous le nom de SSD (Solid State Drive), intégrés à certains ordinateurs portables. Il est maintenant possible d'acheter au Japon ces disques SSD au détail.
 
Uniquement élaboré à partir de composants électroniques, le disque dur à mémoire flash présente de nombreux avantages par rapport à son grand frère, le traditionnel disque dur: vitesse de démarrage de l'ordinateur raccourcie, accès plus rapide aux données et consommation électrique moindre. 
 
Seul problème: le prix prohibitif, à l'unité, d'un tel disque. Samsung en commercialise actuellement un au Japon, d'une capacité de 32 Go, mais celui-ci coûte tout de même la coquette somme de 104 790 yens, soit 640 euros. On comprend dès lors pourquoi le SSD se fait encore rare, au détail, sur le marché. La majorité des consommateurs attendront vraisemblablement une baisse significative des disques durs à mémoire flash pour en équiper leur ordinateur...
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 09/05/2007)