Le Juge Thomas Penfield Jackson vient d'annoncer que les sanctions infligées à Microsoft au terme de la troisième et dernière phase du procès antitrust seront fixées d'ici 60 jours. Le juge souhaite...

Le Juge Thomas Penfield Jackson vient d'annoncer que les sanctions infligées à Microsoft au terme de la troisième et dernière phase du procès antitrust seront fixées d'ici 60 jours. Le juge souhaite en effet que cette affaire arrive devant une cour d'appel le plus rapidement possible. Les plaidoiries des deux parties sur les sanctions ont ainsi été fixées au 24 mai. Cette audience sera précédée par le dépôt par Microsoft et les autorités antitrust de leurs propositions sur ces sanctions, avec, en premier lieu, celles du département de la Justice et des 19 Etats associés à la plainte contre Microsoft, attendues au plus tard le 28 avril. (Christine Weissrock - Atelier Paribas - 6/04/2000)