S'inquiétant du fait qu'une scission en deux de Microsoft aboutisse à créer deux monopoles, le juge Thomas Jackson préférerait une scission en trois entités distinctes. Une première société serait c...

S'inquiétant du fait qu'une scission en deux de Microsoft aboutisse à créer deux monopoles, le juge Thomas Jackson préférerait une scission en trois entités distinctes. Une première société serait centrée sur la famille de produits Windows, une seconde serait spécialisée dans les applications et une troisième serait en charge d'Internet Explorer. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 25/05/2000)