Microsoft et de Bill Gates. Chargé de la plainte antitrust à l’encontre de Microsoft, le juge fédéral Thomas Jackson a jugé nécessaire cet ajournement de dernière minute afin de mieux organiser l’...

Microsoft et de Bill Gates. Chargé de la plainte antitrust à l’encontre de Microsoft, le juge fédéral Thomas Jackson a jugé nécessaire cet ajournement de dernière minute afin de mieux organiser l’accès de la presse. Immédiatement, Microsoft a demandé la suspension de cette décision avant de pouvoir faire appel, demande rejetée hier soir par la justice. Initialement prévu sur deux jours, le témoignage de Bill Gates et ceux de 19 de ses collaborateurs doivent être recueillis avant la première audience prévue le 8 septembre. (Les Echos le Figaro 13/08/1998)