Au mois de mars derniers, huit associations antiracistes et défenseurs des droits de l'Homme avaient saisi la justice française contre un site révisionniste. Celui de l'Association des Anciens...

Au mois de mars derniers, huit associations antiracistes et défenseurs des droits de l'Homme avaient saisi la justice française contre un site révisionniste. Celui de l'Association des Anciens Amateurs de Récits de Guerre et d'Holocauste (Aaargh), qui proposait notamment de télécharger des publications antisémites rédigées par des auteurs révisionnistes comme Jean Plantin.
Les associations avaient réclamé une décision de justice qui interdise aux fournisseurs d'accès Internet de donner accès à ce site. Sans que ces derniers soient considérés comme coupables, ils ont reçu l'injonction de mettre en place des dispositifs de filtrage ne donnant plus accès au site de l'Aaargh.
Les sociétés France Télécom, Free, AOL, Tiscali, Télé 2, Neuf Télécom, T-Online, NC Numéricable, Suez Lyonnaise Télécom devront, sous 10 jours, fournir la preuve aux associations de l'efficacité de ces dispositifs.
(Atelier groupe BNP Paribas - 14/06/2005)