Smart city

L’ Allemagne élabore des règles pour le véhicule autonome

  • 31 Août
    2017
  • 2 min

Le pays d’Audi, Mercedes et BMW envisage d’adopter des directives pour répondre aux questions éthiques posées par la technologie des voitures autonomes.

Le véhicule autonome suscite l’inquiétude de certains. L’une des principales peurs serait liée à la réaction difficile à prévoir de la machine en cas de danger. Pour y remédier et répondre à des problématiques éthiques, l’Allemagne envisage d’élaborer des règles en la matière. Cette décision fait suite à un rapport de la commission éthique du ministère fédéral des transports et des infrastructures numériques. Les 14 scientifiques et experts juridiques le composant ont en effet proposé un ensemble de directives en juin. Ainsi, le véhicule autonome devra être équipé d’une boîte noire comme pour un avion, le propriétaire de la voiture pourra décider quelles informations personnelles seront enregistrées pour éviter que des tiers puissent en faire usage sans consentement, et la vie humaine devra toujours passer avant celle d’un animal ou d’un risque de dégât matériel. Jusque-là rien de polémique. La réelle difficulté apparaît lorsqu’un accident ne peut être évité et que l’intelligence artificielle doit choisir entre la vie du passager et celle du piéton par exemple. Le Ministère n’a pas tranché. Il a néanmoins interdit la distinction des personnes en fonction de caractéristiques personnelles (âge, genre, santé mentale). Cette annonce intervient alors que les études sur la sécurité des véhicules autonomes se multiplient. Une réglementation renforcée suffira-t-elle à rassurer les potentiels utilisateurs ?

Rédigé par Sophia Qadiri