déclaration a été publiée hier par le Comité de Bâle, l'Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV) et l'Association internationale des contrôleurs d'assurance (AICA) pour attirer ...

déclaration a été publiée hier par le Comité de Bâle, l'Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV) et l'Association internationale des contrôleurs d'assurance (AICA) pour attirer l'attention sur "les graves risques de dysfonctionnement" que comporte le passage à l'an 2000. Elles demandent ainsi aux banques, sociétés d'investissement et compagnies d'assurances de "mobiliser de toute urgence les ressources requises pour élaborer des plans d'action". (La Tribune - 19/11/1997)