Récemment, les ministères chinois de la Culture, de la Sécurité publique et de l'Industrie informatique ainsi que 11 autres organes administratifs de l'autorité centrale ont publié conjointement un "Avis sur le renforcement de la gestion des cybercafés et des cyberjeux". Celui-ci a notamment pour objectifs de réglementer l'exploitation des sites d'Internet et de mettre de l'ordre dans les cyberjeux. Concrètement, il s'agit d'interdire d'utiliser la monnaie virtuelle sur les transactions en ligne, de manière à prévenir l'impact de l'argent virtuel sur l'ordre financier réel. Conformément à ce document officiel, aucun nouveau cybercafé ne doit être créée dans le courant de 2007 et les achats réglés avec l'argent virtuel sont formellement interdits.

"L'Avis sur le renforcement de la gestion des cybercafés et des cyberjeux" exige que les autorités compétentes veillent à ce que les gestionnaires des jeux électroniques exploitent leurs activités de manière légale, leur interdisant de percevoir des commissions liées aux résultats de jeux, même s'il s'agit de l'argent virtuel. Il est aussi formellement défendu de proposer des jeux d'argent et de hasard sur Internet, d'offrir les bonus exclusifs pour la mise de pari et des jeux sous diverses formes, de commercialiser, d'échanger, de transférer et de donner gratuitement les bonus entre les clients, de convertir la monnaie virtuelle en espèces et en matériel. Selon les spécialistes, ces mesures porteront à n'en plus douter des coups durs aux petits sites Web et aux petits gestionnaires de jeux qui fonctionnent grâce aux jeux casinos en réduisant considérablement l'espace de leurs activités et permettront par contre aux gros opérateurs de cyberjeux de profiter de ce secteur ainsi pour augmenter leurs chances de se développer. [via : Le Quotidien du Peuple en ligne ] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi