A lire, l'article réalisé par Joëlle GARRUS, correspondante à Pékin pour l'AFP. Google voit se fermer les portes de l'internet du futur, via la téléphonie De Joëlle GARRUS (AFP) PEKIN — Avec la fermeture de son site en Chine, Goo

gle a compromis plus que son rôle dans l'internet "traditionnel" dans ce pays : il pourrait bien s'être fermé des portes sur le marché très concurrentiel et d'avenir de l'internet sur téléphonie mobile. Opérateurs télécoms chinois et fabricants de téléphones mobiles tourneraient aujourd'hui le dos au géant américain, qui a transféré sa recherche en ligne en chinois à Hong Kong pour contourner la censure imposée par Pékin. Les experts voient mal comment les mastodontes publics China Mobile et China Unicom pourraient continuer avec un moteur de recherches mis au ban. Lire la suite de l'article  [Via : AFP] L'Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi