La start-up Garage Pointer favorise l’échange entre particuliers en développant un service de location de garage ciblant notamment les collectionneurs.

L’économie à la demande s’attaque au problème du parking

La passion des Américains pour l’automobile ne va pas sans certains revers, dont l’épineux problème du parking. Dans certaines villes, ceux-ci occupent plus d’un tiers de l’espace urbain, et 40% de l’essence consommée l’est pour chercher une place, selon une étude de KPMG Le déficit de places de parking joue également pour beaucoup dans la congestion urbaine. L’entreprise Garage Pointer entend améliorer la situation en connectant offre et demande grâce aux nouvelles technologies.

Elle permet ainsi aux individus possédant une place de garage ou de parking vacante de la louer à un automobiliste dans le besoin. A la différence des services similaires déjà existants, comme Parkadom ou Prends ma place en France, Garage Pointer cible tout particulièrement les collectionneurs. La plupart des assureurs exigent en effet que les voitures de collection soient abritées dans un garage. Des projets pilotes ont été lancés dans les Etats de Californie, de Washington et d’Oregon, en attendant un déploiement à l’échelle nationale dans deux mois.

Rédigé par Guillaume Renouard