L’Association pour le commerce et les services en ligne (ACSEL) a publié son baromètre trimestriel qui mesure l’évolution du e-commerce en France, évolution qui semble avoir connu une croissance ...

L’Association pour le commerce et les services en ligne (ACSEL) a publié son baromètre trimestriel qui mesure l’évolution du e-commerce en France, évolution qui semble avoir connu une croissance particulièrement soutenu au premier trimestre 2003. Le club de commerçants en ligne rend pour la première fois publiques les recettes totales qu’ont réalisées ses membres. Le chiffre d’affaires (CA) du panel, composé de treize acteurs du secteur, s’élèverait à 224 millions d’euros au premier trimestre 2003, en hausse de 42% par rapport à la même période l’an dernier. Le nombre de transactions enregistrées est calculé par rapport aux déclarations de seize commerçants en ligne, compilées par le cabinet d’audit Pricewaterhouse Coopers. 3 925 000 transactions auraient eu lieu au cours du dernier trimestre. Le panel d’ACSEL, s’il est représentatif, ne permet cependant pas de visualiser les résultats financiers de l’ensemble du secteur. Les revenus des quatre plus grands acteurs du secteur, Amazon, Cdiscount, Alapage et Fnac.com, n’y sont pas comptabilisés. Une étude réalisée par Benchmark Group rappelle que le marché français du commerce en ligne aurait atteint 2,4 milliards d’euros en 2002, en hausse de 65% sur un an. (Atelier groupe BNP Paribas – 06/05/03)