Le gouvernement américain limitait jusqu'à présent la puissance des logiciels exportables à des algorithmes de 56 bis et moins. Désormais, tous les systèmes de cryptage pourront être exportés sans...

Le gouvernement américain limitait jusqu'à présent la puissance des logiciels exportables à des algorithmes de 56 bis et moins. Désormais, tous les systèmes de cryptage pourront être exportés sans licence. Le ministre de la Justice Janet Reno, a toutefois précisé, en annonçant cette décision que "des contrôles minimaux essentiels à la sécurité nationale seraient maintenus". (Christine Weissrock - Atelier Paribas)