En 2003, les 30 plus grosses entreprises de services informatiques affichent une progression notable de leurs chiffre d’affaires : + 10,9 % par rapport aux chiffres de 2002. Ensemble, elles...

En 2003, les 30 plus grosses entreprises de services informatiques affichent une progression notable de leurs chiffre d’affaires : + 10,9 % par rapport aux chiffres de 2002. Ensemble, elles réalisent des ventes globales de 209,2 milliards de dollars sur l’année. Ces chiffres sont ceux du cabinet IDC, selon lequel c’est en grande partie à l’externalisation que peut être attribuée cette croissance.

De plus en plus de leurs clients sont demandeurs de ce type de services. Ceux-ci enregistrent donc la plus grosse progression du secteur, à hauteur de 17,9 %. Selon IDC, le phénomène s’explique par l’incertitude économique qui plane actuellement, et conduit les entreprises à se recentrer sur leur cœur de métier.

Le marché de l’externalisation pesait 380 milliards de dollars en 2003 ; la liste des 30 acteurs sélectionnés par IDC représente 55 % de parts de marché, et elle est dominée par les dix premières (au nombre desquelles IBM, Accenture, HP…), qui ensemble pèsent 38 % de parts de marché. Ce ne sont pas les mêmes qui ont enregistré les plus fortes croissances : à ce palmarès-là s’affichent les noms de Northrop (+ 76 %), CGI (+ 44 %) ou encore Dell (+ 28 %) et Deutsche Telekom (25 %).

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/04/2004)