L'une des principales cibles potentielles du secteur des télécommunications européennes vient de trouver preneur. L'opérateur danois TDC vient en effet d'annoncer qu'il acceptait l'offre de rachat émanant de cinq...

L'une des principales cibles potentielles du secteur des télécommunications européennes vient de trouver preneur. L'opérateur danois TDC vient en effet d'annoncer qu'il acceptait l'offre de rachat émanant de cinq fonds d'investissement britanniques et américains au travers d'une société récemment créée, la Nordic Telephone Company.
12,04 milliards de dollars, soit 10,2 milliards d'euros, telle est la somme que devront débourser les membres de la Nordic Telephone Company : les fonds Apax Partners, Permira Advisors, Blackstone Group, Providence Equity Partners et Kohlberg, Kravis Roberts & Co.
L'offre émise représente une prime d'environ 6 % sur le cours de clôture de mardi. Le titre TDC a déjà amplement profité des rumeurs évoquant l'éventualité d'un rachat et gagné près de 30 % depuis l'émission des premières hypothèses à ce sujet, dans le courant du mois d'août.
L'offre, soumise à l'accord des autorités compétentes, devrait débuter au plus tard le 5 décembre prochain. La stratégie de l'opérateur ne devrait pas évoluer et rester fixée sur les marchés du mobile et du haut débit. D'éventuelles acquisitions seraient à prévoir en Scandinavie.
(Atelier groupe BNP Paribas - 30/11/05)