Dès le 10 août, Auchan le premier a alimenté ses 120 hypers d’une machine à prix record, suivi cinq jours plus tard par Carrefour, puis lundi 24 août par Surcouf, jusqu'à la FNAC qui, plutôt timide ...

Dès le 10 août, Auchan le premier a alimenté ses 120 hypers d’une machine à prix record, suivi cinq jours plus tard par Carrefour, puis lundi 24 août par Surcouf, jusqu'à la FNAC qui, plutôt timide jusqu'à présent sur les prix d’appel, se risque aujourd’hui sur ce terrain. Tous ont le même espoir, rendre l’ordinateur en achat incontournable de la rentrée des classes. Les premiers prix sur les micros sont cette année 1 000 F moins cher que l’an passé. De plus, comparé aux PC de 1997, ces nouvelles machines sont des fusées. Ainsi, c’est un processeur Intel, cadencé à 233 MHz, de technologie MMX qui fait tourner les programmes des machines d’Auchan. Auchan a confié le montage du PC pendant l’été à l’assembleur Cibox. Les autres composants sont à l’avenant: 32 Mo de mémoire vive, un disque dur de 2,1 Go, un lecteur de CD-ROM 24x. Fournis en prime, Windows 98 ainsi que le logiciel bureautique Works 4.0. Le micro de Carrefour, baptisé MS Net, est du même ordre avec en prime un CD-ROM éducatif “Graines de génie”. La FNAC n’est pas en reste “on a comme tout le monde le 3 990 (sous entendu F). Un Cibox, comme Auchan. Mais .... on n’en vend pas”. Non seulement parce que l’enseigne ne gagne rien dessus, mais la FNAC explique qu’elle a la même machine pour 1 00O F de plus, équipée d’un processeur Pentium II à 233 MHz, une génération plus récente. Rendez-vous maintenant dans un an! (Libération - 25/08/1998)