Cloisonné, le marché de l’assurance dommages français (plus de 200 milliards de F) est organisé autour de canaux de distribution essentiellement captifs (courtiers, bancassureurs, mutuelles …) dont ...

Cloisonné, le marché de l’assurance dommages français (plus de 200 milliards de F) est organisé autour de canaux de distribution essentiellement captifs (courtiers, bancassureurs, mutuelles …) dont les moyens de communication inter-entreprises sont inexistants. Les assureurs ont en effet chacun leur tarification fondée sur leurs propres critères. Un langage de communication commun entre compagnies d’assurances s’avère indispensable pour créer une place de marché multi-assureurs. Le protocole INSpML, développé par Assurland, permet une interaction entre les systèmes des assureurs. La place de marché Assurland permet de créer un espace d’échange d’informations entre assureurs, distributeurs et consommateurs. Tous sont gagnants. Si les consommateurs accèdent rapidement et facilement à une comparaison de prix et de garanties, les assureurs, de leur côté, accèdent à un nouveau canal d’acquisition de prospects/clients à faible coût et les distributeurs à une solution de déploiement permettant de proposer facilement une offre multi-marques en temps réel. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 22/01/2001)