Larry Ellison, cofondateur d'Oracle, deuxième éditeur mondial de progiciels, a obtenu un accord lui permettant de verser 100 millions de dollars à des oeuvres de charité pour mettre fin à son...

Larry Ellison, cofondateur d'Oracle, deuxième éditeur mondial de progiciels, a obtenu un accord lui permettant de verser 100 millions de dollars à des oeuvres de charité pour mettre fin à son procès pour délit d'initié qui est en suspension depuis 2001. Mais aujourd'hui, pour mettre un point final, il accepte de payer de sa poche - et non pas de celle de son entreprise comme il était peut-être question - 22 millions de dollars.
John Schwatz, le juge chargé de l'affaire, refusait que l'amende sorte de la poche de la société Oracle. "Les termes de l'accord restent en gros les mêmes, le seul changement substantiel est que les frais d'avocat seront payés par le défendant Ellison, ce qui fait 22 millions de dollars, sans qu'aucun frais ne soit payé par Oracle", explique le dossier du jugement.
Larry Ellison était poursuivi par ses actionnaires qui l'accusaient de délit d'initié. Il aurait revendu 900 millions de dollars de titres de sa société quelques jours avant que l'entreprise n'annonce que ses résultats seraient en dessous des prévisions. L'action avait perdu 8,7 %.

(Atelier groupe BNP Paribas - 22/11/05)