Selon la dernière vague du baromètre Tendances de l’Opinion Publique en Europe réalisé par Ipsos pour l’AFP, l’euro est nettement mieux perçu au sud qu’au nord de l’Europe. L’euro aujourd’hui évoq...

Selon la dernière vague du baromètre Tendances de l’Opinion Publique en Europe réalisé par Ipsos pour l’AFP, l’euro est nettement mieux perçu au sud qu’au nord de l’Europe. L’euro aujourd’hui évoque quelque chose de positif pour 60 % des européens, soit le plus fort taux de soutien depuis début 2000. Toutefois, de fortes disparités existent dans les résultats enregistrés pays par pays. L’euro évoque quelque chose de très ou plutôt positif en Espagne (71 %) et en Italie (76 %), contre 59 % pour les Français, 56 % pour les Allemands et 42 % pour les Britanniques. Par ailleurs, les récents attentats aux Etats-Unis ont ébranlé la confiance dans l’évolution de la situation économique et sociale du pays. 61 % en moyenne des européens sont aujourd’hui inquiets, contre 53 % en mai dernier. L’inquiétude est particulièrement forte en Allemagne (72 % d’inquiets). Elle progresse aussi en Grande-Bretagne (60 %, + 18 points), en France (58 %, + 3), en Italie (55 %, + 8) et en Espagne (55 %, + 9). Toutefois, la confiance dans les chefs de gouvernements progresse dans toute l’Europe, particulièrement en Italie (56 %, + 24 points). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 17/10/2001)