Dans un premier temps, le chinois Lenovo visera les grands comptes et les entreprises, avant de probablement inonder les supermarchés occidentaux de ses gammes de PC. Lenovo, qui a finalisé en...

Dans un premier temps, le chinois Lenovo visera les grands comptes et les entreprises, avant de probablement inonder les supermarchés occidentaux de ses gammes de PC. Lenovo, qui a finalisé en mai 2005 le rachat de la branche PC d'IBM, commencera par proposer ses propres produits aux côtés de ceux de Big Blue, puis tentera d'imposer sa marque.
 
En parallèle des gammes IBM ThinkPad et ThinkCentre d'IBM, la série Lenovo 3000 fait son apparition. Composée de PC portables (série C) et de PC de bureaux (J105), la gamme Lenovo 3000 intègre indifféremment des processeurs Intel ou AMD.
 
Les PC de bureau devraient être commercialisés à partir de 460 euros HT, contre 830 euros HT pour les ordinateurs portables. L'ensemble de la gamme intègre en standard une suite logicielle baptisée Lenovo Care, regroupant support, information et aide à l'utilisation.
 
Déjà leader sur le marché chinois, Lenovo semble bien décidé à conquérir de nouveaux marchés grâce à des ordinateurs d'entrée de gamme aux performances correctes, tout à fait capables de rivaliser avec ce que font Dell ou Acer.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 27/02/2006)