public. En 1999, Lexibook a réalisé un chiffre d’affaires de 189 millions de F, en hausse de 19 %. Sur le secteur de la bureautique, son métier traditionnel, Lexibook détient 43 % des parts de mar...

public. En 1999, Lexibook a réalisé un chiffre d’affaires de 189 millions de F, en hausse de 19 %. Sur le secteur de la bureautique, son métier traditionnel, Lexibook détient 43 % des parts de marché, devançant largement ses concurrents, contre 34 % en 1998. Les ventes de jouets de Lexibook Junior, ont progressé en un an de 63 %. Enfin, en 1999, Lexibook a dégagé un bénéfice net de 7 millions de F, contre une perte de 8,7 millions de F en 1998. 1999 a été marqué par la naissance de la marque Lexibook Junior , le lancement des premiers organiseurs compatibles PC avec logiciels agréés Microsoft, le lancement d’une nouvelle génération de calculatrices et de convertisseurs euro, des accords de licence avec la Fédération Française de Football, Disney, Telebubbies …, le lancement du premier ordinateur éducatif à écran plat le Power 2000 … Sa gamme de produits bureautiques grand public est complète: dictionnaires, organiseurs, calculettes, traducteurs. Aujourd’hui, Lexibook compte une gamme de 200 références et 4 millions d’articles vendus en 1999. Le chiffre d’affaires généré par l’activité bureautique a plus que triplé en cinq ans. En quelques mois, Lexibook Junior est devenu un acteur majeur du marché du jouet. Cette marque est désormais numéro un du jouet au Portugal. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 03/10/2000)