Après être passé de son marché traditionnel des grands, à celui de la grande distribution il y a deux ans, Lexmark veut maintenant combler son retard sur un marché des PME-PMI largement dominé par s...

Après être passé de son marché traditionnel des grands, à celui de la grande distribution il y a deux ans, Lexmark veut maintenant combler son retard sur un marché des PME-PMI largement dominé par son principal concurrent Hewlett-Packard. Ayant réalisé l’an passé un chiffre d’affaires de 26 milliards de dollars, Lexmark réalise 42 % de son chiffre d’affaires en Europe. Cette année, sa filiale française devrait dépasser le milliard de F (850 millions en 1997 avec 150 personnes). Lexmark revendique une part du marché des imprimantes laser de 12 % et, toutes technologies confondues de 8 à 9 %. (Les Echos - 07/09/1998)