Linux vient de connaître une nouvelle victoire dans sa stratégie de conquête des centres de données et du domaine applicatif. Cherchant à gagner l’adhésion des progiciels de gestion, il est ...

Linux vient de connaître une nouvelle victoire dans sa stratégie de conquête des centres de données et du domaine applicatif. Cherchant à gagner l’adhésion des progiciels de gestion, il est parvenu à séduire PeopleSoft, un des principaux éditeurs de progiciels de gestion intégrés (PGI). D’ici la fin de l’année, l’éditeur souhaite lancer des versions fonctionnant sous Linux de l’ensemble de sa gamme de produits, soit plus de 170 unités. Il a donc conclu avec IBM un partenariat qui porte sur l’utilisation des outils de développement du géant informatique pour adapter les applications. PeopleSoft ne constitue pas la première conquête de Linux. R/3, leader sur le marché de l’édition de PGI, lui fait confiance depuis quatre ans en commercialisant une version Linux de son produit phare. Oracle l’a également adopté pour optimiser sa stratégie en direction des PME-PMI. Pour PeopleSoft, le choix de ce système d’exploitation répond à une attente exprimée par ses clients, notamment par ceux des banques, qui ont appris les qualités de Linux, plus stable que son concurrent Windows, mais surtout gratuit. (Atelier groupe BNP Paribas – 07/05/03)