Les maladies cardio-vasculaires restent la première cause de décès en Europe. Comment pallier ce fléau ? Avec une bonne hygiène de vie bien-sûr, mais aussi avec des moyens efficaces...

Les maladies cardio-vasculaires restent la première cause de décès en Europe. Comment pallier ce fléau ? Avec une bonne hygiène de vie bien-sûr, mais aussi avec des moyens efficaces d’anticipation. C’est ce que croit la Société européenne de cardiologie (SEC) qui diffuse gratuitement un programme informatique – HeartScore – qui aide à prévoir sur 10 ans les risques qu’un patient ait une attaque cardiaque. L’application peut se télécharger sur www.escardio.org/heartscore. Pour établir ses prévisions, cette dernière prend en compte plusieurs données dont : le sexe et l’âge du patient, les différents facteurs de risques (tension artérielle, cholestérol, tabagisme…), le pays européen où vit le patient… Point original, à la différence de la plupart des courbes de risque traditionnelles, ce programme prend en compte les évolution des facteurs de risque (accroissement du cholestérol, arrêt de la cigarette…) pour établir ses prévisions. De plus, il est fondé à partir de 210 000 cas recensés dans 12 études européennes. Des versions nationales de l’application sont déjà à l’étude. (Atelier groupe BNP Paribas - 05/04/2004)