Selon une étude demandée à l'International Planning Research par la Business Software Alliance (BSA) et la Software Information Industry Association (SIIA), le piratage de logiciels a coûté 12 milli...

Selon une étude demandée à l'International Planning Research par la Business Software Alliance (BSA) et la Software Information Industry Association (SIIA), le piratage de logiciels a coûté 12 milliards de dollars en 1999 (près de 87 milliards de dollars), soit en cumul sur cinq ans 59 milliards de dollars. Le Vietnam et la Chine détiennent la palme avec respectivement des taux de piratage de 98 % et de 91 %. Toutefois, le taux mondial est en baisse. Il est passé de 49 % en 1994 à 36 % en 1999. Selon les deux associations américaines, un logiciel sur trois a été piraté en 1999. Les dix pays les plus affectés par le piratage cumulent à eux seuls 70 % des pertes mondiales, soit 8,4 milliards de dollars. Ce sont dans l'ordre les Etats-Unis, le Japon, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Chine, la France, le Canada, l'Italie, le Brésil et les Pays-bas. Selon la BSA, le taux de piratage de logiciels en France (39 %) reste très nettement supérieur à la moyenne européenne. Près de 4 logiciels sur 10 utilisés en France dans les entreprises sont des copies illégales, dupliquées sans autorisation sur plusieurs ordinateurs ou téléchargées via Internet. La facture s'élève pour la France à 3,2 milliards de F (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 26/05/2000)