Selon le Figaro du 802/, LVMH envisage de créer, au printemps 2000, un portail du luxe, baptisé e-luxury, ayant pour objectif de s'imposer comme le plus grand vendeur mondial de produits de luxe su...

Selon le Figaro du 802/, LVMH envisage de créer, au printemps 2000, un portail du luxe, baptisé e-luxury, ayant pour objectif de s'imposer comme le plus grand vendeur mondial de produits de luxe sur Internet. e-luxury réunira non seulement la plupart des grandes marques de LVMH (Vuitton, le prêt-à-porter de Céline, ...), ainsi que les champagnes du groupe (Moët et Chandon, Veuve Clicquot, canard Duchêne) et le cognac Hennessy, mais proposera également d'autres très grandes marques du secteur n'appartenant pas au groupe. LVMH va recruter pour cela des spécialistes de l'Internet aux Etats-Unis. Une campagne de publicité vient d'être lancée dans la presse high-tech américaine, notamment le mensuel spécialisé The Red Herring. Des producteurs de sites web, des responsables de contenus et des experts en commerce électronique sont recrutés pour son bureau de San Francisco. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 08/02/2000)