Une fois l'opération finalisée "dans un mois et demi" environ, Call devrait prendre le nom de Jet Call et devenir une filiale indépendante de Jet Multimédia. Créée en 1983, Call s'est spécialisée ...

Une fois l'opération finalisée "dans un mois et demi" environ, Call devrait prendre le nom de Jet Call et devenir une filiale indépendante de Jet Multimédia. Créée en 1983, Call s'est spécialisée dans la conception, la réalisation, l'hébergement et l'exploitation de services téléphoniques interactifs. Son activité génère chaque mois plus de deux millions d'appels à travers des services d'informations, des services pratiques, des jeux interactifs et des services promotionnels. Après le départ de deux grands comptes, celui en mai 1996 de TF1 (journal, jeux et télé-shopping) et en 1997 du service Vocalia de consultation de comptes, Call a vu son chiffre d'affaires passer de 81 millions de F en 1996 à 28 millions de F en 1997, puis environ 30 millions de F en 1998. L'année dernière, Call a subi 3 millions de F de pertes nettes. Tout en regrettant "l'absence jusqu'à présent d'une véritable force commerciale au sein de Call", Manuel Cruz, le directeur général de Jet Multimédia, espère atteindre les 40 millions de F de chiffre d'affaires et un retour aux bénéfices dès 1999. Limitée jusqu'ici à la plaque de Lyon et à sa plate-forme GSM pour le compte de SFR, Jet Multimédia compte sur ce rachat pour accéder aux 11 zones Audiotel de France Télécom, ce qui lui permettra de proposer une plate-forme multimédia complète. (Services On Line - 11/01/1999)