Un projet de téléservices de 8 millions de F, financé en partie par l'Union européenne, vient d'être présenté au dernier conseil municipal de Marseille par le professeur Jean-François Mattei, délégu...

Un projet de téléservices de 8 millions de F, financé en partie par l'Union européenne, vient d'être présenté au dernier conseil municipal de Marseille par le professeur Jean-François Mattei, délégué aux nouvelles technologies. Ce programme "prévoit de moderniser l'administration et de simplifier les précédures pour l'usager". Les usagers pourront, grâce à la mise en place d'outils informatiques de communication et de transaction, se connecter directement aux services de la ville depuis leur domicile via leur Minitel, leur micro-ordinateur ou leur téléviseur, où à partir de bornes interactives implantées dans les lieux publics. Un premier volet de ce dispositif devant s'étaler sur trois ans, délivrant un ensemble d'informations touristiques, culturelles et évènementiels, sera disponible dès cet été pour la Coupe du Monde de Football. La "mairie virtuelle" évitera à terme à la population des déplacements et attente "les téléservices pourront jouer ce rôle indispensable de service de proximité et rapprocher l'administration et les citoyens".