d'investir en Asie. Ainsi, pour construire une usine au Japon destinée à quadrupler d'ici à la fin de cette année la production de mémoires DRAM de 64 mégabits, Toshiba va investir 472 millions d...

d'investir en Asie. Ainsi, pour construire une usine au Japon destinée à quadrupler d'ici à la fin de cette année la production de mémoires DRAM de 64 mégabits, Toshiba va investir 472 millions de F environ. La capacité mensuelle de production passerait ainsi de 2 millions à 8 millions d'ici à la fin de l'année et à 10 millions dès le mois de mars 1999. Le groupe cessera alors la production des 16 mégabits, une génération en fin de cycle aujourd'hui. (La Tribune - 26/02/1998)