Celent Communications étudie les perspectives du marché américain des paiements par email à travers ses sources de revenus, son paysage concurrentiel et la stratégie de Paypal, leader actuel de ce s...

Celent Communications étudie les perspectives du marché américain des paiements par email à travers ses sources de revenus, son paysage concurrentiel et la stratégie de Paypal, leader actuel de ce segment, dans une nouvelle étude «P2P goes Pay Anyone: An Overview of Email Payments». Les enchères virtuelles représentent toujours 55 % des transactions, les PME et le P2P ex æquo 15 %, l’international, les jeux en ligne et le contenu pornographique, 5 % chacun. Toutefois, selon Celent, la part des enchères virtuelles devrait diminuer rapidement. Celent estime que les e-marchands devraient adopter massivement les paiements par email dans les 12 prochains mois aux Etats-Unis. Les systèmes de paiement par email facilitant à l’origine les transactions de personne à personne (P2P, deviennent des instruments de paiement universel (Pay Anyone). Malgré la domination traditionnelle des banques dans le domaine des paiements, une grande majorité d’entre elles n’ont pas su réagir face aux paiements par email. La seule banque capable de concurrencer Paypal, leader aux Etats-Unis avec une part de marché de 90 %, paraît être Citibank. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 23/05/2001)