Le volume des ventes de mobiles en France est resté très faible au premier trimestre 2003, tout juste 310 000 unités, soit une hausse de 0,8 % par rapport au trimestre précédent. Ce sont les ...

Le volume des ventes de mobiles en France est resté très faible au premier trimestre 2003, tout juste 310 000 unités, soit une hausse de 0,8 % par rapport au trimestre précédent. Ce sont les ventes de forfaits, qui atteignent 469 000 unités, qui ont permis au marché de rester positif, les ventes de cartes prépayées étant en diminution. Petite révolution, Orange arrive bon dernier en ce qui concerne les ventes nettes du premier trimestre 2003, avec seulement 5 % des conquêtes. SFR et Bouygues Telecom se partage le reste des nouveaux clients, avec respectivement 53 % et 42 % de prospects conquis. Sur les seules ventes de forfaits, habituels fers de lance de la filiale de France Télécom, SFR arrive une nouvelle fois en tête, avec 51 % des ventes, devant Orange (25 %) et Bouygues Telecom (23 %). Orange perd 0,4 % de parts de marché sur le premier trimestre de l’année, avec un total de 19,231 millions de clients, soit 49,8 % des utilisateurs. SFR, avec ses 13,711 millions d’abonnés, est en hausse de 0,2 % sur le même trimestre, et de 0,9 % sur l’année, ce qui lui permet de contrôler 35,3 % du marché. Bouygues enregistre enfin une hausse de 0,2 % du nombre de ses clients, après cinq trimestres consécutifs de baisse, avec 15,3 % de parts de marché. (Atelier groupe BNP Paribas – 28/04/2003)