Les utilisateurs d'appareils mobiles sont friands des divertissements que les constructeurs mettent à leur disposition sur leurs mobiles. Ils devraient être de plus en plus satisfaits : le cabinet...

Les utilisateurs d’appareils mobiles sont friands des divertissements que les constructeurs mettent à leur disposition sur leurs mobiles. Ils devraient être de plus en plus satisfaits : le cabinet IDC estime en effet que le marché du jeu sur les appareils sans fil génèrera plus d’un milliard de dollars d’ici 2006. En 2003 déjà, les jeux figuraient au sommet de la liste des applications les plus téléchargées par les utilisateurs.

7,9 % d’entre eux jouent aujourd’hui sur leur téléphone mobile. Dans cinq ans, IDC estime qu’ils seront 34,7 %. Une véritable explosion du marché ! En 2004, les constructeurs prévoient de promouvoir davantage les jeux auprès de leurs clients, en diversifiant leur offre.

Selon IDC, la croissance du marché ne dépendra pas seulement des nouvelles capacités des appareils à télécharger des jeux. Il faudra aussi que le merchandising évolue : listes de diffusion, compositions abrégées de numéros à cinq chiffres, et diverses techniques d’upselling et de cross-selling utilisant des outils plus évolués que les actuelles bannières publicitaires sur les sites Internet.

Selon le cabinet IDC, les jeux sur appareils mobiles vont devenir le produit phare des constructeurs et des opérateurs, parce qu’ils vont leur permettre d’inciter les abonnés à toujours plus utiliser les services de divertissement, et vont servir de tremplin aux services d’accès aux données.

( Atelier groupe BNP Paribas – 15/12/2003)